Mammographie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

mammographie acr II miniatureDéfinition

Il s’agit d’un examen radiographique des seins. La mammographie permet grâce à de faibles doses de rayons X l’obtention de clichés permettant de détecter certaines anomalies de la glande mammaire. Son but principal est le dépistage du cancer du sein. Le pronostic du cancer du sein est lié à son stade au moment de sa découverte. La mammographie, examen simple et fiable, permet de dépister le cancer du sein à un stade précoce et donc d’améliorer les chances de guérison. L’examen permet de détecter des anomalies non repérées par la palpation des seins. Elle est effectuée par un radiologue, à l’hôpital ou dans un cabinet de radiologie.

Indication

Dans le cadre du dépistage organisé : la mammographie est indiquée à partir de l’âge de 50 ans, tous les deux ans, jusqu’à l’âge de 74 ans. Deux ou trois incidences par sein sont réalisées (face +/- profil +/- oblique). Certaines femmes ont un risque accru de développer un cancer du sein (antécédents familiaux ou personnels de cancer du sein ; prédisposition génétique au cancer du sein). La réalisation des mammographies peut alors commencer dès l’âge de 40 ans, une fois par an.

Chez les femmes jeunes ou ayant des seins denses, la mammographie est souvent couplée à l’échographie mammaire.

Dans un cadre diagnostique : la mammographie est indiquée lors de la découverte d’une anomalie dans le sein par la patiente ou par son médecin (« boule », écoulement mamelonnaire, douleur, rougeur cutanée…).

Existe-il une préparation ?

Il n’existe aucune préparation ou prémédication particulières avant de pratiquer une mammographie.

Le jour de l’examen, il est important :

  • de ne pas appliquer de produits (crème, parfum…) sur les seins ;
  • d'amener l’ordonnance, la carte vitale, la mammographie précédente (afin de pouvoir les comparer) et tous les autres examens qui s’y rattachent (résultats de biopsie, I.R.M, échographie…) ;
  • de signaler au radiologue les antécédents familiaux de cancer du sein et les antécédents personnels de chirurgie au niveau de sein.

A quel moment se fait la mammographie ?

La mammographie est réalisée idéalement en première partie du cycle (entre J-8 et J-13). A ce moment du cycle les seins sont moins douloureux et plus transparents sur les clichés de mammographie. L’examen est alors de meilleure qualité.

Comment se déroule une mammographie ?

La mammographie est réalisée en position debout, torse nu. Dans un premier temps le radiologue pratique l’examen clinique des seins. Ensuite, les seins sont l’un après l’autre, comprimés entre deux plaques. Des clichés sont pris grâce à une faible dose de rayons X. La dose délivrée pendant l’examen n’augmente pas le risque de cancer du sein. L’examen dure une quinzaine de minutes.

Un arrêté publié dans le journal officiel du 5 février 2008 permet le recours à la mammographie numérique dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein.

Ca fait mal ?

La mammographie n’est pas agréable mais reste habituellement indolore.

Que peut-on trouver ?

Effectuée dans le cadre d'un dépistage ou lors d’un signe d’appel clinique, la mammographie permet de détecter une anomalie éventuelle au niveau des seins. En revanche, elle ne permet pas de déterminer avec certitude la présence ou non d’un cancer. Lorsqu'une anomalie est détectée, des examens complémentaires sont nécessaires afin de préciser le diagnostic : clichés d’agrandissement, clichés avec compression localisée, échographie ou I.R.M mammaires.

Les anomalies détectées au cours d'une mammographie sont décrites sous forme d’opacités ou de microcalcifications. Une classification appelée le score A.C.R (American College of Radiology) permet de classer les images décrites en 6 catégories. Chaque catégorie correspond à un certain degré de probabilité d’avoir un cancer du sein.

A.C.R. 0 : Catégorie adoptée dans l’attente d’un avis ou d’examen d’imagerie complémentaires.

A.C.R. I : Mammographie normale.

A.C.R. II : Présence d’anomalies bénignes ne nécessitant pas d’investigations complémentaires (adénofibrome, kyste, lipome, macrocalcifications…)

A.C.R. III : Présence d’une anomalie probablement bénigne nécessitant une surveillance à court terme ou une biopsie (microcalcifications rondes, opacité bien circonscrite, asymétrie focale…)

A.C.R. IV : Présence d’une anomalie indéterminée ou suspecte nécessitant une vérification histologique (microcalcifications punctiformes, microcalcifications pulvérulentes, image spiculée...)

A.C.R. V : Présence d’une anomalie évocatrice de cancer (microcalcifications vermiculaires, microcalcifications groupées, opacité spiculée à centre dense…).

ACR I  
ACR II mammographie acr II 
ACR III  
ACR IV  
ACR V  

Est-ce un examen fiable ?

Un cancer du sein peut parfois passer inaperçu sur une mammographie : cancer débutant de petite taille, certains types de cancer. A l’inverse, une mammographie peut déceler des lésions suspectes de cancer qui s’avèrent finalement être bénignes. Ces deux situations restent rares.

Peut-on pratiquer une mammographie chez une femme enceinte ?

Oui. Il faut le signaler au radiologue afin qu’il prenne les précautions nécessaires en protégeant l’abdomen par un cache. La grossesse ne constitue donc pas une contre indication absolue en cas de forte suspicion de cancer du sein.

Et après ?

Après l’examen, le radiologue donne un premier commentaire à la patiente. Les clichés sont ensuite lus et interprétés par un deuxième radiologue, puis un compte-rendu est rédigé. Le compte-rendu est remis à la patiente et une copie est habituellement adressée au médecin traitant.

En cas de découverte d’une anomalie, la patiente doit revoir son médecin traitant sans oublier de lui ramener les clichés de mammographie. Le médecin traitant ou le radiologue peuvent demander dans ce cas de pratiquer des prélèvements du tissu mammaire : cyto-ponction, micro biopsie ou macro biopsie.

Exemples

Kystes du sein  mammographie acr II kyste sein
Kyste du sein (échographie)  echographie kyste sein

Carcinome canamlaire invasif

sur hamartome du sein

 carcinome canalaire invasif sur hamartome sein 1

Carcinome canamlaire invasif

sur hamartome du sein

 carcinome canalaire invasif sur hamartome sein 2

A lire aussi

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

0 / 600 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 600 caractères